quisommesnousEn septembre 1988, Sœur Marie-Rose Claude, ancienne institutrice à l’école Jeanne d’Arc de Gex, est partie en Haïti en compagnie d’autres religieuses de la congrégation des Dominicaines pour participer au développement des écoles de Verrettes et de la Chapelle, enseigner aux enfants et former des professeurs.
Dès cette époque, un groupe d’amies de Cessy a entrepris des actions pour aider financièrement l’entreprise des Dominicaines.
En 1998, l’association Haïti Écoles a été créée pour formaliser et amplifier l’action.

Aujourd’hui, deux prêtres Haïtiens sont chargés de la gestion administrative, financière et pédagogique de ces écoles et les professeurs sont haïtiens.

Sœur Marie-Rose s’est ensuite consacrée à l’alphabétisation des femmes et des jeunes filles dans la région de Pierre-Payen.
De retour en France depuis plusieurs années, elle œuvre au sein de sa communauté, « Des dominicaines des campagnes ».
L’association Haïti Ecoles entretient toujours des liens fraternels avec elle.

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le conseil d’administration compte actuellement 10 membres (bureau compris), tous actifs et bénévoles. Nos frais de fonctionnement s’élèvent à moins de 2% du total des fonds réunis. Ils couvrent essentiellement l’achat de timbres, de papier, d’encre,… Il est à noter que les membres prennent souvent certains frais à leur charge.

VOYAGES ET CONTACTS
Des membres du bureau se sont rendus à plusieurs reprises (frais de voyage et de séjour payés par leurs soins) en Haïti pour rencontrer les responsables des écoles, le Père Murat DORCENT à Verrettes et le Père Toussaint CHERY à La Chapelle.

En allant sur place, nous avons pu voir les responsables, les enseignants, les enfants. Des liens forts se sont créés.

Nous avons des contacts avec une autre association du Jura ayant un fonctionnement et des préoccupations proches des nôtres : « Les Amis d’Haïti ».